L’hébergement d’un site web

Comment choisir son offre d’hébergement pour son site ?

Votre 1er besoin ? Choisir entre un serveur dédié ou un serveur mutualisé.

Serveur dédié

Comme son nom l’indique, le serveur dédié est un serveur qui vous est totalement dédié !

Entièrement mis à votre disposition, y compris son système de fonctionnement (le core ou coeur), vous serez vous même l’administrateur. En tant qu’administrateur de serveur, vous serez amené à faire toutes les mises à jour et maintenances techniques afin que votre équipement soit opérationnel. Vous en devenez le « propriétaire » et vous gérez son administration.

Selon les définitions Wikipédia…

Un serveur dédié est un serveur informatique qui est mis à disposition d’un seul client par un hébergeur.

Le serveur dédié peut être administré à distance via le réseau Internet.

On parle de machine entièrement dédiée par un hébergeur de sites Web lorsque le client a la possibilité de gérer, non seulement les fichiers sur le serveur, mais également les applications ainsi que leurs configurations.

Un serveur dédié infogéré.
S’il est administré par l’hébergeur, on parle de serveur dédié infogéré et de serveur semi-dédié lorsque le client a uniquement accès aux fichiers du serveur.

Serveur mutualisé

Un serveur mutualisé est un serveur partagé par plusieurs clients, mutualisé, mis en commun, pour minimiser les coûts financiers relatifs à la gestion du serveur.

Wikipédia est mon ami…

Lorsque la machine est partagée par plusieurs clients on parle de serveur mutualisé. Dans ce cas, le client a uniquement accès à une partie des ressources de la machine comme un espace disque (généralement de quelques dizaines de mégaoctets à quelques gigaoctets) lui permettant de gérer ses fichiers dans cet espace limité.

Un serveur dédié est prévu pour délivrer des services Web (HTTP, HTTPS, FTP, BDD …) sans interruption de service. Il est placé dans un Datacenter (ou centre de données) qui est un bâtiment sécurisé (systèmes anti-incendie, groupes électrogènes, climatisation redondante, sécurité des accès…). La possibilité de changer certaines pièces à chaud sans interruption de service est également prévue.

Le client peut parfois administrer son serveur à distance en utilisant divers protocoles selon le système d’exploitation du serveur (SSH pour GNU/Linux et bureau à distance ou Terminal Services pour Windows).

L’hébergement mutualisé est un mode d’hébergement Internet destiné principalement à des sites web, dans un environnement technique dont la caractéristique principale est d’être partagé par plusieurs utilisateurs. Cette architecture est adaptée pour des sites d’importance et d’audience faibles ou moyennes, ne sollicitant que ponctuellement les ressources du ou des serveurs informatiques assurant l’hébergement (processeur, mémoire vive, espace disque, débit). L’administration de ces derniers est assurée par un intervenant tiers (et non par le titulaire de l’hébergement).

Serveur privé ou virtuel

Un serveur privé, ou serveur virtuel, est une forme d’hébergement mutualisé qui se distingue au niveau logique, car, si le serveur virtuel n’est qu’une sous-partie d’un serveur informatique physique, d’un point de vue logique et fonctionnel il se comporte presque de la même façon qu’un serveur dédié, hormis quelques spécificités concernant le noyau ou le système de fichiers.

Où se trouve physiquement vos données

Pour faire le pont avec mon précédent article Sécuriser WordPress, il est devenu important de connaitre l’emplacement physique du Datacenter sur lequel votre hébergeur installera vos fichiers.

Cette information est fournie sur tous les hébergeurs, il suffit de la chercher.

Petit pense-bête dans mon intérêt et le vôtre, des hébergeurs connus et utilisés à ce jour dans ma bibliothèque de ressources :

OVH : Serveurs implantés en France et à l’Etranger, il est possible de sélectionner son pays lors de l’achat d’un hébergement.
DRI : Serveurs implantés en France
Nuxit : Serveurs implantés en France
PlanetHoster : Serveurs implantés ?
Haysoft :
1&1
Gandi
LWS

Share This